Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
haarg-magazine

El Signor Golo a vu "l'agence"

4 Avril 2011 , Rédigé par marcello Publié dans #CINEMA

L-agence-s.jpgNunuchard fait son occulté de George Nolfi

Avec Matt Damon, Emily Blunt

 

Sommes-nous maîtres de notre destin, ou sommes-nous manipulés par des forces occultes ? David Norris entrevoit l'avenir que lui réserve les pages imprimées d'un « Quo vadis » animé par les studios Pixar... En fait, comme on le voit sur l'affiche, Matt Damon court accroupi. Ça n'a rien à voir avec le sujet mais ça démontre que le DA responsable ignore les choses de la course à pieds. Retenons néanmoins qu'une variété de grands anciens nous téléguident. Tout est écrit, inch allah et tutti quanti. Les portes spatiaux temporelles s'ouvrent et communiquent à condition d'avoir  un couvre chef. Si on porte un feutre on passe de la pizzéria gare de Lyon à l'hospice de St Jacques de Compostelle. Hélas, si on a la tête dénudée on se cogne dans le chambranle. J'ai essayé avec un bonnet de bain, je suis passé de mon garage à vélos au pont d'un terre neuvat. Pendant ce temps, Matt Damon continue de courir à croupeton. 95 kilos sur 1500 mètres, ça manque certes d'élégance dans l'impulsion. Bref, il a bien des misères à cause des rosicruciens. Ceux là voudraient qu'il fasse comme ils veulent. Mais Matt Norris est tombé amoureux d'une danseuse et voilà que tout le programme va à la godille. L'amour ça ne se commande pas, c'est une réaction chimique qui se produit dans la tête, quand on fait coulisser la zigounette dans le choupinou. Ensuite on court accroupi dans tous les sens. C'est bien comme film, le scénario navigue entre le thriller et le nunuchard ambiancé : "Nous les grands anciens, dés qu'on a le dos tourné, vous faites des guerres, des génocides, tout ça n'est pas joli-joli...". On passe près de deux heures avec la cervelle en roue libre, juste entre le boutonneux qui croque son pop corn et l'autre abruti qui éclaire la salle avec son portable, parcequ'il n'est pas capable de se concentrer plus de 30 secondes sur un film sans consulter sa béquille téléphonique. Mais je digresse. Film très moyen, mais pas déplaisant.

 

 l-agence.gif

 

Partager cet article

Commenter cet article