Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
haarg-magazine

La proie

1 Mai 2011 , Rédigé par marcello Publié dans #CINEMA

La proie LThriller athlétique de Eric Valette

Avec Albert Dupontel, Alice Taglioni

 

Un braqueur alias Dupontel, fait connaissance en prison d'un frapadingue ambigu. Celui-ci a un projet tordu dans sa tête. Faire, dés sa sortie de taule, un sort à la femme et la fille de notre Dupontel a ressorts. Et ça, comme ça, sans raison, par pure serial-killerie. Dupontel qui flaire le coup fourré, s'évade et part à la recherche de ce timbré. Forcément quand tu t'enfuis de cabane à coups de lattes dans les burnes des gardiens, tu as la rousse aux fesses. Et voilà que ça s'emballe, Dupontel court après le dingue et la police court après Dupontel. En supplément de perversité, le dingue fait porter le chapeau de ses méfaits à notre héros, qu'on aime. Ça nous énerve, nous prenons parti pour notre petit brun national. Dans ce thriller qui thrille à une vitesse incroyable, Dupontel est champion de course à pieds. Il a une foulée étriquée à répétition à la Mel Gibson, vu son absence d'impulsion il ne doit pas dépasser les 15 secondes au cent mètres. Mais sa fréquence est largement assez cinématographique pour nous faire croire qu'il court plus vite que Buster Keaton. Haletant, trépidant, sans les mains, sans les dents, Albert est plombé à tous les calibres, mais c'est un héros, il est très fort et résiste à la mort, poil au corps. Un bon film pour passer un bon moment, Du bien bel ouvrage.

La proie XL

Partager cet article

Commenter cet article