Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
haarg-magazine

Route Irish

21 Mars 2011 , Rédigé par marcello Publié dans #CINEMA

route irishSecrète bavure colatérale de Ken Loach

Avec Mark Womack, Andrea Lowe

 

Voilà un film de l'un des meilleurs cinéastes mondiaux, distribué au compte gouttes à péloche. Vous avez peu de chances de le trouver hors des grandes villes. Vous me direz les agriculteurs et les marins pécheurs, le soir sont fatigués et ne vont pas au cinéma. Reste ceux qui déplacent du papier, ils sont disponibles et habitent en ville. C'est pas con comme remarque. Bon, quand Ken Loach fait un film, j'y cours tout de suite. Cette fois Ken nous parle des mercenaires. Le sujet n'est pas neuf. Des mercenaires il y en a depuis toujours. On apprend ça à 16 ans, la bite à la main, en lisant Flaubert. À la différence que ceux là travaillent au service d'intérêts privés et que leur organisation représente un chiffre d'affaire à protéger. Ces paramilitaires, éloignés d'une armée régulière encadrée, ressemblent à une milice de big-joe. Une variété de cow-boys surentrainés, sans interrupteurs on-off. Ça dérape et ça bavure en 4x4 Toyota, sur fond d'Irak, la bonne occase. Ken Loach, accompagné de son scénariste fétiche Paul Laverty, livre une réflexion sur la guerre et les abus d'icelle quand elle est privatisée. Un bien bel effort pédagogique où pourtant malgré de nombreuses scènes à ressorts, le spectateur risque de piquer du nez. Il faut néanmoins relativiser, le movie reste bonnard. Le final, façon thriller hollywoodien, avec pyrotechnie automobile, apporte certainement une jouissance revancharde, voire une petite érection. Les méchants sont punis, mais le gentil est mort et bien mort, sacrifié sur l'autel du compte d'exploitation de l'entreprise mercenaire. Ce n'est pas le meilleur Ken Loach, mais le ton y est, ce réalisme incomparable qu'il ne faut pas laisser passer. Allez-y, ce ne sera pas du temps perdu. Mais chercher la salle où il est projeté, devrait déjà vous occuper plusieurs jours.

Route-irish-2-copie-2.jpg

 

Partager cet article

Commenter cet article