Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
haarg-magazine

haarg-magazine

Expression libre, mauvaise foi, dessins humoristiques et bandes dessinées limites.

Partager

El Signor Golo a vu "Simon Werner a disparu"

marcello — CINEMA

Simon-Werner.jpgEthno djeun's De Fabrice Gobert

Avec Ana Girardot, Jules Pelissier

 

Pour ce premier long métrage, Fabrice Gobert, réalisateur scénariste, a choisi l'écriture imbriquée. J'appelle ça comme ça. Je vous explique : vous prenez une intrigue de base avec plusieurs acteurs d'icelle. Puis successivement vous faites suivre aux spectateurs une tranche de vie de chacun d'entre eux. Ils ont une chose en commun, un point de rencontre chronologique et à chaque tranche de vie, le scénario vous en livre davantage... Vous me suivez? Vous avez de la chance, parce que moi, je vais devoir me relire. Donc ce film est bien construit, compréhensible et nous tient en haleine jusqu'à la dernière minute. Coté djeun's, Fabrice Robert avait  déjà réalisé 26 épisodes de la série « C comme ç@ », c'est dire qu'il navigue bien en ethnologie lycéenne. Ici le Lycée est à Plaisir (78), ça ne s'invente pas. Un élève Simon disparaît et chacun y va de sa théorie. À 17 ans, comme vous le savez, on n'est pas à une connerie prête, on en dit plus qu'à son tour. On élabore, on intrigue, on diffame. Le moindre fait mineur prend une dimension déraisonnée. C'est que notre belle jeunesse est alimentée par une abondante médiatisation de faits divers salaces. À la longue, dans l'intérieur du crane, la place réservée à la réserve est dévorée par les hypothèses fantasmatiques, à connotations sexuelles. Voilà qui s'appelle une pollution culturelle diurne. Entre deux flirts et obsessions hormonales, nos lycéens s'oublient, se racontent des films, puis sont rattrapés par le col. Le drame est bien présent, tout simple, stupide, loin de leurs théories extravagantes . Ça se termine tristement. Et quand les circonstances changent, ils se retrouvent enfin et entrent, sans qu'ils le sachent, dans le monde des adultes.

 

simon-Werner-xl.jpg

Partager cet article

Commenter cet article