Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
haarg-magazine

haarg-magazine

Expression libre, mauvaise foi, dessins humoristiques et bandes dessinées limites.

Partager cette page

"Gros paté" de l'art tarte.

Las du terrorisme bourgeois et de la culture suiviste,
Maître Benoit Lapetite décernera désormais et de temps à autres
des "Gros patés" aux oeuvres qui le méritent définitivement.

 

 

Une expertise de maître Benoit Lapetite

Maitre Benoit Lapetite

   

"Le cri" 

Un beau rendu

de Evard Munch

 

munch_the-scream.jpg

LE CRI

Evard Munch

1893

Huile et pastel

 

Plusieurs générations d'admirateurs démonstratifs ont hissé au pinacle cette œuvre remarquable, peinte à l'huile de vidange et aux orteils. L'expression du crieur rappelle les ouvrages de pâte à modeler réalisés par les pensionnaires de l'hospice des handicapés du bulbe. La perspective est primaire. Les couleurs sont appliquées à la va comme. Cette œuvre n'est ni émouvante ni technique; c'est tout simplement de la merde. Imaginez un instant, cette singularité accrochée dans votre salon. Á votre avis combien de vos amis ne reviendront plus jamais vomir chez vous ? C'est indéniable "Le cri" de Munch mérite un "Gros paté", que je lui décerne avec la satisfaction du travail fait main.  


Maître Benoit Lapetite

 

Une expertise de maître Benoit Lapetite

Maitre Benoit Lapetite

   

DUBUFFET

En Attendant sa choucroute

"quatre-poissons".

 

jean dubuffet - autoportrait ii - 1966

1966 Marqueur sur papier, 25x16.5cm
Collection fondation Dubuffet,

Paris, France

 

On ne peut pas nier que Jean Philippe Arthur Vincent Dubuffet ait beaucoup dessiner, peint découper, copier, coller, tout ça. L'art brut fut son crédo, voilà qui donna un fond de commerce et du grain à moudre aux pourfendeurs d'art-bourgeois. Jean Philippe Arthur Vincent Dubuffet s'est en effet bien amusé en dessinant négligemment sur une nappe au restaurant Le Wepler, place Clichy, en attendant sa choucroute "quatre-poissons". Cette divagation graphique automatique a toute sa place sur la paroi intérieure d'une cabine téléphonique. Un art hélas en voie de disparition avec le développement des téléphones portables. Cet ouvrage moche, n'a d'intérêt que par l'utilisation d'outils novateurs en 1966 : l'onyx marker pour un franc vingt la pochette de quatre, à la Samaritaine. Sinon, on espére sincèrement que cette autoportrait n'ait jamais été ressemblant.

 

 

Maître Benoit Lapetite

 

 

Partager cette page